English Version Versão Portuguesa Version Française Versione Italiana Türkçe Sürüm Wersja Polski Variantă Română Ελληνική έκδοση Magyar Nyelv Český Jazyk Versión Española
Sponsors:

Conclusion

Actuellement, le liège ainsi que l’exploitation et l’industrie du liège semblent être menacés . La principale cause de cette menace est l’emploi en forte augmentation de bouchons synthétiques et de capsules à vis comme remplacement du bouchon de liège classique.
Moins chers, moins de problèmes de bouteilles défectueuses, en certains cas les solutions alternatives présentent un avantage compétitif face au liège.

Cependant ce ne sont pas des produits naturels et encore moins des produits biodégradables. Le liège reste le seul constituant naturel de bouchons de vin. Le liège ne met pas plus de 400 ans pour se fractionner , temps que mettrait un bouchon en plastique ayant échappé au tri. Le recyclage devient ainsi un fort outil de communication en faveur du liège.

Selon une étude du WWF, 95% des bouteilles risquent d’être bouchées avec de l’aluminium ou du plastique d’ici 20 ans et la production de liège en 2020 ne représenterait que deux tiers de ce qu’elle est aujourd’hui.

Une première conséquence de ce phénomène serait l’effondrement du prix du liège, un recul dans l’exploitation des forêts de chêne-liège qui finiraient par n’être plus entretenues et vouées à disparaître dans certaines régions. La zone de production du liège s’étend sur tout le pourtour méditerranéen (Portugal, Espagne, Maroc et France) et si les prévisions du WWF se confirmaient les conséquences seraient dramatiques. Il est important également de noter que le prélèvement traditionnel du liège n’affecte pas la santé de l’arbre et à l’inverse favorise le renouvellement de cette ressource forestière.

Le défi actuel et futur pour le liège est de maintenir sa position dominante comme méthode d’obturation des bouteilles de vin. Et la mise en place de campagnes de collecte pour le recyclage des bouchons de liège permettrait de sensibiliser le consommateur à l’intérêt écologique du liège.